Réalisation : Camille Barbotteau
Oeuvre : Christian Beauchemin

La lutte aux fausses nouvelles, l’affaire de tous

La lutte aux fausses nouvelles, l’affaire de tous

Qu’on soit ou non utilisateur de Facebook ou des réseaux sociaux, le phénomène des « fausses nouvelles » ne peut laisser indifférent: il force une réflexion sur l’immense facilité avec laquelle un algorithme peut nous manipuler.

À travers cette conférence, Pascal Lapointe fera le tour des stratégies élémentaires pour éviter de partager n’importe quoi —même quand il s’agit de nouvelles en science— et soulignera pourquoi cette désinformation trouve un terrain aussi favorable. Le Détecteur de rumeurs, une rubrique de vérification des faits lancée en 2017 par l’Agence Science-Presse, s’inscrit dans un mouvement international destiné à aider le public à distinguer le vrai du faux, et fournit une opportunité pour se rappeler du rôle des journalistes, de même que du rôle des citoyens engagés.

Il conviendra aussi de se demander s’il y a matière à s’inquiéter pour le débat démocratique, à l’heure où certains croient en l’existence de « faits alternatifs ».

Conférencier

Pascal Lapointe

Je suis journaliste scientifique depuis 25 ans et rédacteur en chef de l’Agence Science-Presse — un média à but non lucratif dont la mission est d’alimenter d’autres médias en nouvelles sur la science. C’est l’Agence qui, depuis 2016, produit la rubrique de vérification des faits Le Détecteur de rumeurs, une des très rares rubriques de « fact-checking » de l’actualité au Québec.

En parallèle, mon travail m’a amené à parler et à écrire régulièrement sur le journalisme scientifique et sur la vulgarisation. Je suis à ce propos l’auteur d’un Guide de vulgarisation paru chez MultiMondes en 2008 et chargé de cours à l’Université de Montréal en journalisme.